Nuits blanches

Qui ne dort pas rêve éveillé. 

À ces nombreuses nuits de veille… d’amour, de mélancolie, de travail, de prière, de sérénité, de tempête… celles où on cherche à comprendre, où on se souvient de nos amours perdues ou d’un ami disparu, où on médite, où on espère, où on rêve, où on crée. 


Avec des thèmes et des contre-chants poignants rappelant le romantisme classique, les pièces de Nuits blanches révèlent toute la force mélodique de François Cousineau, et font voyager sur une vaste gamme d’émotions.